Comprendre la schizophrénie c’est facile :

« Si J.C. avait pris ses médocs il serait resté le fils de ses parents ».

http://schizo-non.allmyblog.com/170-plante-de-la-gentillesse.html

 

L’hallucination plus vraie que la réalité.

« Jésus vit se déchirer les cieux et l’Esprit, comme une colombe, descendre vers lui.»

http://schizo-non.allmyblog.com/24-hallucinations-psychiques.html

 

La religion n’est pas sa liberté, c’est sa contrainte cérébrale dont le vecteur est l’excès fonctionnel de sérotonine. L’identique neurotransmetteur que l’on traite chez le schizophrène pour atténuer ses perceptions hallucinatoires.

Sérotonine, la molécule de la foi.

http://schizo-non.allmyblog.com/418-serotonine.html

 

Remplacez "Religions" par "Schizophrénie" et vous aurez compris les deux.

Antoine Lesur, psychiatre : La schizophrénie, la comprendre pour mieux la vivre : «La désorganisation que cause la maladie s’accompagne d’interrogations incessantes sur sa propre identité, sur les valeurs morales (le bien et le mal, Dieu et le Diable), sur la sexualité etc... »

 

Légendes et plagiats.

http://schizo-non.allmyblog.com/583-legendes-et-plagiats.html

Une histoire de trois schizophrènes illuminés et les Autres.

http://schizo-non.allmyblog.com/142-frederic-lenoir.html

Comme la schizophrénie, la religiosité se soigne.

http://schizo-non.allmyblog.com/12-zyprexa-et-abilify.html

 

Et la prévention explicative à tous les jeunes, ce n’est pas au programme.

Comprendre sa maladie pour se soigner.

Expliquons à tous les jeunes quelles sont les différences entre les relations dites «mystiques» venant de l’au-delà : contacts prophétiques, apparitions, voix intérieures d’avec les manifestations hallucinatoires psychotiques, qu’elles soient visuelles, auditives, de sensations intérieures...

 

Ne cultivons pas cette maladie religieuse ; la plus destructrice pour l’Homme.

La France est schizophrène.

http://schizo-non.allmyblog.com/328-jeannette.html

 

Vénérer cette maladie est-ce un droit intouchable?